Février 2016

Publication Janvier 2016

La veille anticipative

« Le futur appartient à ceux qui voient les possibilités avant qu’elles ne deviennent évidentes ». Dans un monde de plus en plus complexe, cette phrase attribuée à Théodore Levitt, et dont nous avons fait notre slogan dès la création de Kamitis, n’a jamais été aussi vraie.

Et pourtant, ce constat de bon sens est encore ignoré dans la plupart des entreprises. La veille coûterait trop cher, n’aurait pas de bénéfices quantifiables, serait difficile à mettre en œuvre… autant de prétextes et de contre-vérités pour éviter de reconnaitre que le monde de 2016 fait peur avec ses incertitudes et ses absences de repères. Il est tellement facile de ne rien changer.

Or, cette nolonté d’agir porte préjudice aux entreprises à court terme, met à mal leur compétitivité à moyen terme et les fait péricliter à long terme.